Les Préalpes d’Azur : terre de vie et de festivités


Les Préalpes d’Azur : terre de vie et de festivités

J’ai décidé de me balader dans le Parc naturel régional Préalpes d’Azur, simplement en flânant dans les villages, de parler avec les hommes et les femmes qui vivent ici, de scruter les paysages pour en imprégner ma mémoire. C’est agréable de sentir le soleil sur sa peau, lever la tête et ouvrir grand les yeux vers l’Azur du ciel.

Des villages dynamiques

Les villages des Préalpes d’Azur sont, de premier abord, difficiles d’accès, reculés dans des vallées perdues, comme un joyau dans un écrin de nature. Ils sont perchés sur des promontoires rocheux ou surmontés de falaises, les baous. Ce sont des villages qui s’accrochent, qui résistent et offrent un panorama grandiose, jusqu’à la mer Méditerranée. Je marche dans les ruelles en pierres, souvent escarpées, puis m’arrête un instant près d’une fontaine et me laisser porter par ce qui m’entoure. L’eau est un élément fort des Préalpes d’Azur, elle est présente partout. Même quand on ne la voit pas, elle est là, sous nos pieds, au sein du réseau karstique souterrain par exemple. Ce n’est pas pour rien qu’il est dit que ce territoire est le château d’eau du littoral!

Le son du clocher de l’église me tire de mes rêveries. En continuant ma déambulation, je croise des enfants près de la place du village, l’écho de leurs rires résonne contre les maisons en pierre. Il faut dire que les villages du Parc comptent 37 écoles (pour 45 communes, c’est plutôt pas mal !). Ces écoles ont réussi à se maintenir, à résister même dans les plus petits villages, même dans les vallées les plus retirées…

Beaucoup d’habitants ont fait le choix de vivre ici à l’année. Je les comprends. Ici, la vie semble douce, s’écoule à un rythme soutenable, loin du vacarme de Nice et sa côte urbanisée. Les gens se connaissent tous et s’appellent par leur prénom. Les commerces servent de relais pour tous types de services. On y trouve tout ce dont on a besoin. En fin de journée, on entend tinter les parties de pétanque animées près de la place du village on y retrouve les ainés et les jeunes, partageant ensemble la fraicheur de la tombée du jour.

Des animations toute l’année

L’été, le temps est propice aux évènements festifs, cultuels ou sportifs. Je me rends compte que c’est un peu tout le territoire du Parc qui prépare ses fêtes et évènements. On me parle de la fête de l’âne à Escragnolles qui met en vedette l’animal, un festival de jazz à Saint-Cézaire-sur-Siagne, des nombreuses fêtes patronales et du terroir. Un évènement au nom étrange a particulièrement attiré mon attention : le festival du Peu à Bonson. Dédié à l’art contemporain, ce festival de renommée nationale est niché dans le village de l’Estéron. Pendant deux semaines, des centaines de visiteurs arpentent les ruelles du village pour se rendre dans les différents lieux d’expositions parsemés dans le village. Des évènements festifs, des soirées conviviales, ou encore des spectacles vivants se greffent autour du festival et viennent bousculer les habitudes des villageois. Bonson devient ainsi, un lieu de brassage, incubateur d’art pour tous. Il y a comme un vent de création et de partage qui souffle sur le village. Je me sens presque une âme d’artiste…

 Sur les 45 communes qui composent le Parc naturel régional, 31 ont un caractère médiéval. L’une des spécificités de ce territoire est sont nombre important de village perchés de caractère. Découvrez-les sur le site Internet du parc naturel régional des Préalpes d’Azur : www.pnr-prealpesdazur.fr.
Le festival d’art contemporain « du Peu » de Bonson a soufflé cette année sa dixième bougie et rencontre un franc succès. Il a lieu chaque année au mois de juillet. Rendez vous sur www.festivaldupeu.org.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>