Le sentier pédagogique des tours de Castillon : trait d’union entre Alpilles sèches et humides


Le sentier pédagogique des tours de Castillon : trait dâunion entre Alpilles sèches et humides

Le sentier des tours de Castillon, sur la commune de Paradou, est un lieu magique, où se rencontrent nature, patrimoine et paysage dans le Parc naturel régional des Alpilles. Ce site exceptionnel connaît aujourd’hui un regain d’intérêt grâce à un projet collectif et à l’implication des collégiens de la SEGPA (Section d’enseignement général et professionnel adapté) de TARASCON.

Entre garrigue et colline, la promenade est facilement accessible, et permet de découvrir les secrets d’une histoire riche et d’une nature singulière. Les 2 parcours proposés de 1h30 à 2h30, ont été balisés en bleu par les collégiens et les randonneurs, ce qui m’a évité non seulement de me perdre mais aussi de me disperser. Ce système permet de limiter l’impact de la fréquentation sur les milieux naturels. Plutôt que des panneaux, le parc a opté pour des petites bornes discrètes et numérotées. En me référant à la brochure d’information (disponible gratuitement en mairie et dans les offices de tourisme alentours), j’ai pu disposer de précieuses informations qu’une simple visite ne m’aurait pas permis d’avoir.

 

Le site est occupé depuis le IIème siècle avant notre ère, et nous offre aujourd’hui les vestiges de 3 magnifiques tours médiévales, et les ruines fragiles d’un oppidum et d’un castrum. Côté nature et paysages, j’ai pu apprécier de superbes panoramas à 360° sur la chaine des Alpilles et le marais des Baux. Cela m’a permis de voir la diversité des milieux secs et humides, naturels et agricoles qui sont la clef de la biodiversité dans les Alpilles. La promenade peut aussi être l’occasion d’une rencontre inoubliable avec des rapaces protégés comme le circaète Jean-Le Blanc, mais aussi des papillons Diane, ou le très discret lézard ocellé. En plus de sa flore riche en orchidée et de sa faune, la parcours m’a révélé de précieux indices sur la lecture de paysages marqués notamment par la géologie, l’agriculture et la gestion de l’eau.

Dorénavant, le Castillon pourra donc accueillir dans de meilleures conditions les amoureux de nature et de patrimoine dans les Alpilles.

Quand le parc fait travailler les collégiens…

Le parcours a été créé suite à un projet d’éducation au territoire du Parc des Alpilles avec la SEGPA de TARASCON. Avec de multiples collaborations, les collégiens ont étudié le site, fabriqué et installé les bornes d’information, et balisé le parcours avec l’aide des randonneurs de Fontvieille. Ils ont également nettoyé une partie du site pour aménager un espace de pique-nique agréable pour les familles. Marco Bello le Directeur de la SEGPA est ravi : « cette collaboration concrète avec le parc nous a aidé dans notre mission. Nos jeunes de la SEGPA arrivent en grande difficulté et nous avons réussi à reconstruire un sentiment d’utilité et de compétence. C’est une réussite et nous allons reconduire l’opération dès l’an prochain pour le parcours des moulins à Fontvieille ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>