Promenade botanique et bucolique au jardin des Plantes tinctoriales de Lauris

Pour poursuivre ma découverte du sud du Luberon, direction le Jardin Conservatoire des plantes tinctoriales de Lauris ! Situé sur les terrasses du château de Lauris (XVIIIème) ce jardin ethnobotanique, unique en Europe, est entièrement consacré aux plantes tinctoriales. La vue panoramique sur la vallée de la Durance y est imprenable et la lumière douce de cette fin de journée accentue l’évidente beauté du lieu.

Le Jardin conservatoire des Plantes tinctoriales est géré par l’association Couleur Garance. Sa vocation est de promouvoir la conservation, la diffusion et le développement de la couleur végétale. En effet, en plus des visites guidées, des ateliers d’initiation à l’extraction de la couleur sont proposés toute l’année ainsi que des animations pédagogiques pour les scolaires. Le jardin des Plantes tinctoriales est également un outil scientifique précieux qui participe à des programmes de recherche (universités, Institut National de Recherche Agronomique) et œuvre à la production et la bonne conservation des graines.

Vite, la dernière visite guidée démarre dans quelques instants, je ne veux pas la manquer ! C’est Florent Valentin, jardinier botaniste, qui sera notre guide. Nous voilà partis pour une heure d’explications passionnantes et passionnées. Au fil de la découverte des 49 carrés cultivés, je comprends que si les plantes produisent des couleurs c’est uniquement pour se protéger « chimiquement » des agressions extérieures ou pour se reproduire et non pas pour nous plaire ou nous soigner ! Leurs molécules colorées dotées de propriétés actives sont néanmoins largement utilisées dans la diététique, l’alimentation, la santé, la cosmétique et même des secteurs plus innovants comme la création de textiles intelligents (anti UV, anti caloriques, antiseptiques) ou de matériaux capables d’absorber les radiations.

Notre déambulation dans les jardins se poursuit par la découverte des teintures du monde utilisées pour la fabrication d’encres ou de pigments dans l’art et l’artisanat. Enfin, la visite se termine par une démonstration d’extraction de couleur et c’est Martine Grégoire, présidente de l’association, qui prend la relève. Quelques chutes de tissu blanc, une bandelette de papier et la démonstration commence… La feuille fraîche de sumac tamponnée sur le tissu puis trempée dans une décoction de clous rouillés ne tardera pas à révéler des nervures d’un brun sépia. La feuille de pastel une fois en contact avec l’oxygène donnera quant à elle un magnifique bleu. Sur le papier, Martine frotte différents pétales de fleurs et les fait réagir en milieu alcalin (savon) ou acide (jus de citron). C’est un festival de couleurs qui s’offre à nos yeux ! Ça donne vraiment envie de suivre une formation !!!

Avant de partir je flâne dans la librairie couleur et je m’étourdie dans la boutique en lisant les étiquettes des produits : quebracho, myrobolan, noix de galle, carthame, bois de campêche, henné, gaude, garance, brou de noix, cochenille, indigo, crème de tartre, sel d’alun, sulfate d’alumine, carbonate de potasse…Un kit de teinture sous le bras je repars enchantée, expérimenter tout cela à domicile !

L’association Couleur Garance participe au développement du secteur agricole. Initié par le Parc du Luberon, le projet de développement de la filière « colorants naturels » (comme alternative aux colorants chimiques) a été mis en œuvre étroitement l’association Couleur Garance. Ce projet  porte sur trois plantes : garance, gaude et persicaire à Indigo.

Plus d’informations sur www.couleur-garance.com ou 04 90 08 40 48

Exposition « Regards et paroles sur le Cavalon-Coulon » à Apt – Du 4 au 28 février 2013

Le Parc naturel régional du Luberon propose une exposition, résultat d’un travail d’enquête photographique réalisé auprès d’une cinquantaine d’habitants, scolaires et experts sur le bassin-versant du Calavon-Coulon. Problématique de la ressource, qualité des eaux et des milieux naturels, risques de crues et d’inondations : autant de thèmes abordés lors de cette exposition proposée à  l’office du tourisme de Robion.

Plus d’informations sur le site internet du Parc naturel régional du Luberon.

Stage de taille des arbres fruitiers à pépins et à noyaux – Mercredi 13 février 2013

La Maison de la Biodiversité située au Domaine de la Thomassine à Manosque, propose, le mercredi 13 février 2013, de 9h30 à 18h, un atelier pour la taille des arbres fruitiers à pépins et à noyaux en compagnie de Jean-Luc Petit, technicien en arboriculture biologique et rédacteur en chef d’Arbo-bio info.

Informations et inscriptions sur le site internet du Parc du Luberon.

A la découverte des oiseaux des falaises dans les Alpilles – Samedi 16 février 2013

Dans les falaises des Baux, partez à la découverte d’oiseaux étonnants : tichodrome, accenteur, merle bleu, hirondelle des rochers… autant d’espèces qui enchanteront petits et grands.

Plus d’informations sur l’agenda des Rendez-vous des Parcs naturels régionaux des Alpilles et de Camargue et inscription obligatoire au 04.90.96.01.58.

Les mercredis gourmands du Parc de Camargue : le taureau – Mercredi 20 février 2013

De 10 à 13h, mercredi 20 février, partez pour une aventure gastronomique sur les traces du taureau. Au programme : visite de la manade Raynaud en charrette, rencontre des taureaux typiques de la course camarguaise, préparation et sensibilisation aux modes de cuisson de la viande de taureau.

Plus d’informations dans l’agenda du Parc de Camargue.

Stage de taille, restructuration, plantation et entretien des oliviers à Manosque – Mercredi 6 mars 2013

La Maison de la Biodiversité située au Domaine de la Thomassine à Manosque, propose, le mercredi 6 mars 2013, de 9h30 à 18h, un atelier pour la taille, la restructuration et l’entretien des oliviers en compagnie d’Alex Siciliano, technicien oleïcole.

Informations et inscriptions sur le site internet du Parc du Luberon.

Le Chant du Roseau dans les Alpilles et la Camargue – Du 4 au 9 mars 2013

Une semaine de rencontres et de découverte autour de la canne de Provence, le « Chant du Roseau », vous est proposée par le collectif Tapenade, en partenariat avec les Parcs de Camargue et des Alpilles, le CPIE Rhône-Pays d’Arles et le Musée de Camargue.

Plus d’informations sur l’agenda des Rendez-vous des Parcs des Alpilles et de Camargue.

Sortie en vélo électrique à la découverte du patrimoine des Alpilles – Dimanche 10 mars 2013

Partez découvrir les paysages et le patrimoine des Alpilles en vélo assistance électrique avec le Parc des Alpilles et Provence Rando. Cette balade accompagnée vous fera découvrir tous les avantages de l’éco-mobilité.

Plus d’informations sur l’agenda des Rendez-vous des Parcs des Alpilles et de Camargue.