Toute la faune et la flore du Queyras réunie à l’Arche des Cimes

Si les randonnées dans le Queyras invitent à d’étonnantes rencontres avec une faune et une flore d’une grande richesse, impossible, en revanche, d’apercevoir l’ensemble des animaux qui peuplent les forêts de mélèze et de pins cembros. L’aigle royal, la chouette de Tengmalm, le très recherché tétras lyre, le loup et les autres représentants de la faune du Queyras, se sont pourtant donné rendez-vous à l’Arche des Cimes, centre d’interprétation et de connaissance de la nature dans le Queyras.

La rencontre entre l’homme, la faune, la flore, le climat et la topologie y est illustrée dans de nombreuses animations interactives, utilisant l’ensemble des médias contemporains. La scénographie, volontairement ludique et poétique rappelle les codes narratifs de La Cité des Sciences et de l’Industrie. Ici on apprend en s’amusant. Pour une activité en famille, n’hésitez pas : embarquement immédiat.

L’Arche des Cimes est ouvert du dimanche au vendredi toute l’année sauf entre les vacances de la Toussaint et celles de Noel. L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 6 ans, de 2,5€ pour les enfants de plus de 6 ans et 5 € pour les adultes. Renseignements au 04 92 46 86 29 et sur le site internet du Parc naturel régional du Queyras.

Escapade au bout du monde aux Marais du Vigueirat

Au cœur des Marais du Vigueirat, j’ai perdu mes repères. Alors que devant moi, un sanglier traversait bruyamment les marais en chassant sur son passage flamants roses et canards tadornes, j’ai eu l’impression d’être partie dans des contrées sauvages, sur d’autres continents.

Si les Marais du Vigueirat, propriété du Conservatoire du Littoral et aujourd’hui Réserve nationale, sont un condensé de Camargue et l’expression d’une nature vierge et protégée, les paysages en semblent pourtant extrêmement exotiques. C’est une véritable mosaïque de vie avec des milliers d’oiseaux et la plus grande roselière protégée de Camargue. Ici, on accueille le grand public pour des découvertes nature, seuls, accompagnés, à pied ou en calèche. 15 km de sentiers thématiques, jalonnés d’animations ludiques et pédagogiques ont aussi été conçus pour les plus jeunes. Du haut de mes 45 ans, je m’y suis moi-même offert quelques parties de rigolade, comme quoi il n’y pas d’âge pour s’amuser. Un lieu magique, époustouflant en hiver.

Les Marais du Vigueirat sont ouverts au public du 15 janvier au 30 novembre. Le site se découvre à pied, en vélo ou VTT ou encore lors d’une visite guidée en calèche. Renseignements au 04 90 98 70 91, à marais-vigueirat@espaces-naturels.fr et plus d’informations sur http://www.marais-vigueirat.reserves-naturelles.org