Quand les rhinocéros peuplaient le Luberon

Si dans le Parc naturel régional du Luberon il peut vous arriver de rencontrer des espèces protégées comme l’aigle de Bonelli, le vautour percnoptère ou le hibou Grand Duc, vous pouvez aussi vous retrouver face à des traces d’éléphants, de gazelles ou de rhinocéros. Non, je n’ai pas bu trop de rosé à midi, j’ai juste fait un détour par la dalle de Viens pour un voyage qui a commencé il y a trente millions d’années.   

Au sein du Parc naturel régional du Luberon se nichent des trésors de la géologie, des sites quasi uniques au monde. Ce patrimoine est protégé grâce à la création d’une Réserve géologique composée de vingt-huit sites datant de l’ère tertiaire ; vingt-huit sites riches de fossiles présentant une faune et une flore exceptionnelles.

Mais laissez-moi vous présenter le lieu qui m’a le plus enchantée : la dalle de Viens qui, comme son nom l’indique, se trouve près du village de Viens. Ce site paléontologique présente d’extraordinaires empreintes de pas de mammifères. En tout, ce sont plus de deux cents traces que l’on peut suivre. Des empreintes à trois doigts, œuvre de Ronzotherium, c’est-à-dire l’ancêtre du rhinocéros, mais aussi des empreintes à deux doigts que l’on attribue à des mammifères herbivores comme les Lophiomeryx ou Entelodon…

Tous ces animaux vivaient ici il y a plus de trente millions d’années dans ce qui étaient alors des grandes étendues marécageuses. Les traces laissées dans la boue par la faune de cette époque se sont imprimées dans la terre laissant à jamais un témoignage des temps passés.

Pour appréhender au mieux la richesse de la réserve géologique et surtout en comprendre l’origine, un conseil : débutez par une visite du musée de la géologie qui se situe dans la Maison du Parc à Apt.

Pour en savoir plus sur la réserve géologique du Luberon, rendez-vous sur http://reserve-naturelle.parcduluberon.fr/.
Le Musée de la Géologie à Apt se trouve à la Maison du Parc naturel régional du Luberon. Son entrée est gratuite.
Périodes et horaires d’ouverture : du 1er avril au 30 septembre, du lundi au vendredi : 8h30-12h / 13h30-18h et le samedi : 8h30-12h, du 1er octobre au 31 mars, du lundi au vendredi : 8h30-12h / 13h30-18h.

Le Mas de l’Oulivié, un Hôtel au Naturel

J’avoue, j’ai une certaine idée du confort et pour moi, les vacances riment aussi avec farniente. J’ai donc testé pour vous un Hôtel au Naturel, le Mas de l’Oulivié, situé à deux kilomètres des Baux de Provence, en plein cœur d’une oliveraie de 10 000 m2.

Au-delà des prestations classiques d’un hôtel de qualité, en adhérant au groupement des Hôtels au naturel et à la marque « Accueil du Parc naturel régional des Alpilles », Isabelle et Emmanuel Achard, les propriétaires du mas de l’Oulivié, se sont engagés à respecter l’environnement dans leur établissement et à valoriser le territoire et ses richesses. Ballades à cheval, randonnées pédestres, escalade, visités guidées, découverte de la faune et de la flore, autant d’activités dont vous pourrez profiter sur ce territoire et vers lesquelles on saura vous orienter. N’hésitez donc pas à poser des questions, Isabelle et Emmanuel connaissent la région et ses richesses comme leur poche. Et le conseil vaut pour tous, sportifs comme gastronomes, car dans cette belle maison provençale de vingt-sept chambres, on est gourmand de produits authentiques et on le fait savoir.

Producteurs d’huile d’olive ou de vin, apiculteurs, marchés provençaux, toutes les bonnes adresses, sélectionnées et approuvées par les propriétaires sont à votre disposition. Et quand je dis approuvées, ce n’est pas un vain mot, car la carte du restaurant intègre saison après saison les meilleurs produits de la région : huile d’olive de la propriété, charcuterie produite localement, tapenade, fromages de chèvres, légumes du soleil, caviar d’aubergine, vin gouleyant dont les raisins ont mûri dans les champs voisins. J’en ai encore l’eau à la bouche. Si ici tout m’a séduite, depuis le calme de l’automne, en passant par la qualité des chambres, des mets et de l’accueil, je vous ai gardé mon plus beau souvenir pour la fin : celui d’un moment passé seule, réchauffée par les rayons d’un soleil hivernal, au cœur du jardin ornementé de cent vingt espèces méditerranéennes et d’autant d’odeurs et de couleurs. Inoubliable.

Attention l’hôtel est ouvert de mars à fin novembre, après l’équipe se consacre à la récolte et production d’huile d’olive.

Il existe en France 22 Hôtels au Naturel. 3 sont localisés dans le Parc Naturel Régional du Verdon – Le Moulin du Château, la Bastide du Calalou et l’Hôtel des Gorges du Verdon – 1 en Luberon – Le Mas des Grès –  auxquels s’ajoute donc le Mas de l’Oulivie dans les Alpilles.

Au delà des Hôtels au Naturel, il existe d’autres labels permettant d’identifier les hôtels, campings, gîtes, chambres d’hôte ou encore villages de vacances ayant une réelle politique de réduction de leur impact sur l’environnement. En région PACA, les labels Gîtes Panda, Ecogîtes de Gîtes de France, Green Globe, l’Ecolabel Européen, la Clef Verte ou encore Chouette Nature de Cap France sont bien implantés.